Porté par SIMER

EXPRIMEZ-VOUS !


 

Chaque année, au SIMER, nous collectons les déchets de 75 000 habitants et traitons 42 000 tonnes de déchets (avec les gravats). Face aux engagements pris par l'état français pour réduire et mieux recycler nos déchets, il est impératif pour le SIMER de faire évoluer ses services. Dans cette optique, nous menons sur le territoire une démarche globale d'information et de consultation de l'ensemble des acteurs (particuliers, professionnels, élus...) sur la thématique "votre service déchet de demain se dessine aujourd'hui"

L'objectif de cette consultation est de recueillir les attentes et les idées des citoyens sur différentes évolutions possibles du service public de gestion des déchets.

 

Via la plateforme Colidée, vous pouvez :

 

  • vous informer sur les différentes thématiques COMPRENDRE <

 

  • apporter votre contribution, par le partage d'une proposition, un avis, une expérience, mais également réagir à la contribution d'un autre participant PARTICIPER <

 

  • exprimer votre avis à propos de certaines actions en répondant aux questionnaires thématiques proposés SONDAGE <

Des évolutions de services indispensables

 

La gestion des déchets est encadrée par de nombreuses lois qui fixent des objectifs à plus ou moins court terme dans les domaines du recyclage et de la prévention des déchets.

 

C’est pourquoi, le SIMER doit relever de nouveaux défis pour réduire davantage les déchets produits, mais aussi pour améliorer le taux de recyclage des déchets.

 

Les objectifs de la loi de transition énergétique sont très ambitieux, puisque l’enfouissement doit diminuer de moitié d’ici 2025 par rapport à 2010. Or aujourd’hui, la moitié des déchets pris en charge par le SIMER sont enfouis (sacs noirs et tout-venant de déchèterie).

 

Sur le territoire du SIMER la production de déchets par habitant s'élevait à 548 kg en 2017. 

Un chiffre en baisse depuis 2010, notamment grâce à la mise en place du programme local de prévention des déchets.

 

Cette évolution est encourageante, mais des progrès sont encore possibles quand on sait que dans les 203 kg de sacs noirs enfouis en 2017, il y avait 50 kg de déchets recyclables et 84 kg de déchets organiques ; catégories de déchets pour lesquelles il existe des moyens de valorisation tels que le recyclage ou le compostage.

 

C’est donc dès aujourd’hui qu’il faut étudier les solutions, effectuer les bons choix et faire évoluer ensemble nos habitudes pour atteindre ces objectifs.

 

 

A la rencontre de l'ensemble des acteurs

 

  • Phase 1 : la concertation

 

Aux mois de mai et juin 2018, le SIMER a organisé 6 réunions de concertation publique concernant l'évolution de ses services et a organisé une concertation via une plateforme Web.

A la suite de cela, un séminaire a été organisé pour les élus fin juin 2018. Au cours du mois de septembre 2018, des conférences des maires ont permis d'informer et de recueillir les avis des élus sur l'étude menée pour faire évoluer les services du SIMER.

 

Ces réunions ont été riches d'enseignements. Fin septembre 2018, les élus du SIMER ont décidé d'approfondir l'étude en cours en se basant sur les résultats de la concertation (publique et élus).

 

Les résultats de la concertation sont résumés dans le tableau ci-dessous :
 

 

Position des usagers et des collectivités

Points de vigilance & solutions à apporter

Tarification incitative

Avis favorable, quasi unanime,
à la Redevance Incitative
Craintes sur la résurgence ou le développement des dépôts sauvages.
Tri à la source des biodéchets Avis favorable à la mise à
disposition de composteurs.
Mais quelles solutions pour les
centres villes ?Maintien du service de collecte des biodéchets aux professionnels.
Dispositifs de pré-collecte Avis plutôt favorable à la mise
à disposition de bacs individuels ou de sacs prépayés de façon
exceptionnelle.
Mais des solutions d’apports volontaires doivent être proposées pour :
o Les points de sécurité (points de collecte collectifs dédiés pour éviter des manœuvres dangereuses de bennes à ordures),
o Les habitations sans dépendance,
o Zones où les points de regroupements sont bien acceptés,
o Zones où les Communes ont investi sur l’habillement des points.
Fréquences de collecte A justifier selon la nature du
service mis en place.
Toutefois des solutions devront être apportées pour les zones touristiques, certains hypercentres et les professionnels.

 

Les mois qui viennent vont donc être consacrés à l'approfondissement de ces choix, approfondissements qui devront tenir compte des points de vigilances évoqués lors de la concertation, tout en alliant faisabilité technique et maîtrise des coûts.

 

  • Phase 2 : l'étude technique et financière

 

L'année 2019 va être consacrée à définir les modalités techniques et financières afin de concrétiser le scénario retenu par les élus.

Quatre réunions publiques sont programmées sur l'ensemble du territoire pour les particuliers afin d'informer et des répondre aux questionnements concernant les projet Votre service déchet demain.

 

 

Salle des fêtes de THOLLET
8 mars 2019 à 18h

 

Salle des fêtes de La Roche-Posay

15 mai 2019 à 18h30

 

Salle annexe de la Margelle à CIVRAY

24 mai 2019 à 18h

 

Espace Gartempe de MONTMORILLON

6 juin 2019 à 18h30

 

 

 


 

 

Les règles de la concertation en ligne

 

Cette plateforme est accessible à tous, les contributions se veulent constructives et libres afin de faire avancer les réflexions.

Les contributions sont soumises à une modération, les messages à caractère diffamatoire seront supprimés par l'administrateur.

 

 

Nous vous remercions encore pour vos contributions et restons à votre écoute, nous vous tiendrons informés de la suite donnée à cette étude.